Combien ça coûte…une idée ?

Si je vous dis : virtualité, instantanéité, communauté, avatar, en ligne, échange, clic… vous pensez à Internet bien sûr !

Internet, c’est tout ça mais c’est aussi un énorme réservoir à idées. Jusqu’à présent, les moteurs de recherche vous permettaient d’affiner rapidement vos demandes pour trouver les informations pertinentes.

Mais un nouveau genre d’idées apparaissent : on est passé des trucs et astuces qu’on se chuchote à l’oreille comme les vieilles recettes de grand-mères aux vraies idées. Une vraie idée, c’est celle qu’on a eu le matin en se réveillant ou en lisant une revue et qui fait « tilt ».

Le problème avec cette idée : soit elle n’a rien à voir avec l’entreprise dans laquelle on travaille (elle risque donc d’être perdue), soit elle pourrait être la réponse idéale à une problématique de son entreprise mais il faudrait au moins deux tracto-pelleteurs pour préparer le terrain et les esprits à la recevoir (elle sera donc perdue aussi).

Des milliers d’internautes font ainsi don de leurs idées innovantes sur des sites dédiés…pour ne pas « gâcher ».
En ce moment, un nouveau site de « marché à idées » s’ouvre tous les 15 jours : le dernier né en Angleterre est Idea Volcano (vu sur CoolbusinessIdeas), sinon, vous avez aussi Halfbakery, idea-a-day, WebBizIdeas et bien d’autres en France avec Innovant, le site de l’APCE ou de l’Entreprise pour arrêter ma liste ici.

Rajoutez à cette première liste, les sites de « marchés à idées à vendre ou à acheter » où vous en avez à tous les prix. Un marketeur, même doté de 2 cerveaux, ne saurait pas où donner de la tête.

Forcément, cela pose deux questions : combien ça coûte une idée ? comment faire pour trouver les nouvelles idées de produits ou services qui pourraient m’intéresser sans camper au bureau pendant le week end ?

Vous voulez une idée ?

  1. Pour le concept, faites un mixte entre les deux meilleurs sites de recherche et d’informations du voyage : Monvoyageur.com et easyvols.fr.

Pour le nom quelque chose comme http://www.whaaouh.com/ devrait faire l’affaire (mot prononcé quand une idée est génialissime).

  • Enfin, vous pouvez diffuser aux Grosses Multinationales et aux autres en leur vendant le plus gros site comparateur d’idées : du gratuit, de l’occasion et du payant, le tout en un clic.
  • Et voilà, il ne vous reste plus qu’à lancer le site qui n’existe pas et que tout le monde attend ! Attention, vous allez entrer dans la phase d’execution ou « yakafokon » et, là, les idées sont toujours payantes !

    2 Commentaires

    1. Henri 28 juillet 2007 Répondre

      Une idée ? ça coûte des millions de dollars tant qu’elle n’a pas été dite à son interlocuteur, et elle vaut rien quand elle a été dite !
      Et encore moins que rien si elle est simple (donc forte) car votre interlocuteur aura l’impression (fausse bien sûr) qu’il l’avait déjà eue. Ou qu’il l’avait sur le bout de la langue. Ou qu’elle est trop simple pour valoir des millions de $.
      Remember E = MC2 !

      Henri

    2. CQFD : une idée vaut tout et rien…tant qu’elle n’a pas renconté son marché !

    Laissez une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>