Comment communiquer le "nouveau" ?

Source : Unsplash-Sebastian Müller

Comment expliquer une idée de rupture ? Comment expliquer une solution innovante à des personnes qui n’ont même pas conscience d’avoir un « problème à résoudre » ou d’avoir besoin d’une nouvelle solution ? Comment ne pas tomber dans les trois pièges de la communication « classique »  qui consiste soit à :

  1. simplifier l’information (au détriment de la valeur de l’idée pour la rendre plus accessible),
  2. « packager » la présentation de l’idée pour cacher un contenu/projet mal ficelé ou pas assez travaillé pour que l’idée passe mieux et/ou fasse plus d’effet,
  3. transférer l’idée nouvelle de façon unidirectionnelle : d’un émetteur vers un récepteur, sans prendre en compte que l’idée vraiment neuve requiert plus que de l’appropriation ou de l’anticipation aux objections, mais de la co-élaboration.

Pour ceux qui ont déjà dévoré et appliqué les leçons de John Kotter dans son livre « Adjugé » : comment vendre ses idées et lever les objections, l’ouvrage que je recommande vivement à toutes les directions innovation, directions communication et, plus largement à tous les responsables de la transformation dans les entreprises et dans les écoles de management, c’est « Communication the New » de Kim Erwin, professeur assistant à l’Illinois Institute of Technology. Le livre aborde la communication de la « rupture », ce qui n’a rien à voir en matière d’impact avec les projets de changement.


Kim Erwin aborde cette problématique souvent traitée en « bout de chaîne » du projet en renversant complètement la perspective : 
  • Penser la communication de l’idée neuve dès l’amont et tout au long du projet.
  • Penser une idée, certes avec sa tête mais aussi avec ses mains, ses yeux et surtout ensemble !
  • Penser la complexité d’une nouvelle idée qui reste en devenir et évolue, aider à la clarification et à la synthèse sans amoindrir la valeur de l’idée.

Enfin, Kim Erwin apporte une fraîcheur pertinente sur ce thème de la communication car elle le fait en ouvrant et combinant les perspectives, liées à son expertise hybride : design, business, innovation, enseignement et communication.

Tous les derniers outils visuels sont présentés de façon simple et claire selon une approche en 5 étapes que je partage ci-dessous :

Etape 1 : trouver le coeur du nouveau concept,
Etape 2: donner du corps au concept tout en l’affinant,
Etape 3 : cibler au-delà des parties prenantes, tous ceux qui peuvent être affectés par cette idée neuve,
Etape 4 : introduire la communication de l’idée neuve via l’expérience de l’idée plutôt que par la transmission,
Etape 5 : élargir les conversations : laisser les personnes au sein de l’entreprise développer par elles-mêmes l’idée neuve (effet viral).

« 5 ways communication methods accelerate innovation » – Communicating the New – Kim Erwin

Au-delà de l’innovation, l’auteur nous invite à revoir nos propres modes de communication en tant qu’individus et à abuser de ces approches collaboratives, visuelles et expérimentales.

Vous n’avez pas le temps de vous plonger dans le livre (en anglais uniquement), parlons-en !

A suivre la semaine prochaine, la lettre A ! C’est la lettre du commencement, de tous les commencements ! Bref de l’audace !
 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>