Commerce Horizon 2010 : les réponses

Suite à mon message du 30 mai, je vous avais promis un petit debrief du Forum LSA. Comme je n’y étais pas (vous non plus certainement), je suis allée vous chercher quelques réponses venues d’outre atlantique. En effet, le TNS Retail Forward tenait également conférence sur le thème « Commerce 2015 : les nouvelles perspectives ».
Ce que l’on retiendra en bref : le consommateur sera demain un websetter, le commerce devra répondre à ce changement de fond. Comment ? il devra développer plus d’interactivité, de proximité et de service grâce à la technologie mais aussi grâce à une présence multi formats et multi canal.
    1. La ménagère de moins de 50 ans va prendre un sacré coup de vieux, les consommateurs à venir seront tous des websetters habitués à communiquer beaucoup d’informations sur leurs pratiques, goûts et autres…mais en échange, ils seront plus exigeants quant à la personnalisation et à l’adéquation de l’offre que les magasins leur proposeront.

    1. Après la communication multi canal, le commerce devra également évoluer dans ce sens : exit le binôme « magasin + vitrine internet », bienvenus aux magasins ambulants, éphémères plus petits mais plus proches des consommateurs. Bienvenus aussi à un dialogue plus direct, plus fréquent (via flux RSS, SMS, mail, chat…) et plus informatif que commercial.

    1. Dans le point de vente, l’offre illimitée et personnalisable deviendra obligatoire : avec des relais informatiques certainement mais aussi plus d’instantanéité (choix de formats différents que ceux proposés en linéaires, liens vers d’autres produits complémentaires…).

    1. La gestion de marque en sera considérablement bouleversée : une dichotomie risque de s’opérer entre des produits mondiaux et des produits « vrac » à personnaliser selon la géo localisation mais aussi selon les communautés (capables de créer leurs centrales d’achat).

  1. Enfin, le commerce, comme les autres entreprises, devra être eco reponsable et le prouver.

Pour faire le tour du monde du commerce de demain, un clic Trendwatching.

Pour moi, il manque une autre tendance : « DTC : demain tous commerçants ». Pour vendre son savoir-faire dans son quartier ou ailleurs, voici comment un T-Shirt Reactee vous servira de support de vente interactif. Le principe est simple : la personne intéressée appelle le 41411 et tape le code 12384 pour avoir l’explication complète. Elle peut aussi laisser un message pour se faire connaître et rentrer en contact.

Sur le même principe, d’autres utilisations amusantes sont imaginables : dans le métro, plutôt que de regarder par terre, mettons un T-Shirt réactif, pour trouver un travail etc…

Vivement Demain !

Marianne Dekeyser

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>