Dessinez, c’est plus efficace !

Le professeur Howard Gardner , le père des intelligences multiples, vient de contribuer une nouvelle fois à requestionner les conceptions traditionnelles de la pensée et de la connaissance avec son livre « 5 minds for the future« . Ce livre franchement éclairant mérite un petit détour.Que nous dit-il en substance ? Pour penser le monde changeant dans lequel nous évoluons ( et qui évoluera toujours plus vite), nous devons développer 5 nouvelles compétences intellectuelles (clic sur l’image en haut à gauche):
  1. la discipline : chaque personne doit maîtriser un domaine d’expertise « universitaire » (science, mathématiques, histoire) et au moins un métier tout au long de la vie.
  2. la capacité à synthétiser : les individus sont soumis à une sur-information. Le défi consiste à devenir capable d’intégrer cette quantité d’informations (en provenance d’univers différents) et de la communiquer de façon simple et cohérente pour que ceux qui reçoivent l’information au final la comprennent aisément.
  3. la créativité : pour « débusquer » les vrais problèmes et les clarifier en questionnant différemment.
  4. le respect : cela consiste à être plus tolérant et à tenir compte de la diversité des hommes. Concrètement, il faudra chercher à comprendre les autres et placer la communication sur le terrain du vrai échange et de l’ouverture.
  5. l’éthique :qui fera qu’un individu ne pourra plus dissocier son comportement personnel et professionnel. L’individu sera engagé de façon constructive et globale.
Comment faire pour être plus intelligent ? Comment faire pour vous préparer à ce nouveau défi ? Commencez par dessiner et utilisez les cartes conceptuelles !

Pourquoi travailler avec des cartes conceptuelles ? Une carte conceptuelle (ou carte des idées ou carte heuristique ou « mind map » en anglais), c’est un diagramme qui représente les connexions entre différentes idées, les liens hiérarchiques entre différents concepts intellectuels (voir exemple de l’image en introduction du billet)
 

Quel est l’intérêt ?

Le gain de temps, une meilleure productivité, la visualisation des informations favorisent la compréhension, l’appropriation de l’information, la génération de nouvelles idées.
Prenons l’exemple de la mise en place d’un nouveau projet dans votre entreprise, sur une seule page vous pourrez ainsi présenter : les principales idées, les étapes d’un projet, les connexions et prochaines étapes.

Comment s’y mettre ?

Vous voulez en savoir plus sur les applications concrètes en entreprise : un coup d’oeil sur le site de Roger C.parker : Design to sell et sur le site Business Mapping de l’éditeur Mindjet ou sur les exemples .

Vous souhaitez vous former ? Lisez le livre de Tony Buzzan « Mind map, dessine-moi l’intelligence« . Visitez le site de l’Ecole française de l’Heuristique qui organise des formaitons régulières. Sinon tous les éditeurs de logiciels ci-après proposent également des formations régulières : ConceptDraw Mapping, Mind Manager,Inspiration.

Vous souhaitez une mise à jour régulière de l’environnement Mind Map : clic sur le blog Peace of Mind du Cabinet conseil Elstar ou sur le Weblog The Mindmapping Software.

Et surtout, n’oubliez pas les outils collaboratifs Web, pour partager n’importe où vos maps. Découvrez vite : Comapping et Mind42 ! Dans les deux cas, vous avez une période d’essai qui est proposée.

Enfin, si vous voulez essayer la démarche pour une réunion, voici la solution inédite de Meeting Magic . Ca se passe un peu comme dans les anciennes émissions de Polac avec Cabu qui illustrait les propos échangés. C’est la même idée avec Meeting Magic : un dessinateur vous dessine les enjeux et les conclusions de votre réunion !

Le problème avec les « cartes conceptuelles » ? C’est contagieux !
Une fois que vous y aurez goûté, impossible de vous en passer. Vous ne supporterez plus les réunions directives qui durent 4 heures sans décision arrêtée et vous vous empresserez de faire rédecouvrir les vertus du dessin à vos collègues. Faites-leur donc passer le mot « dessinez, c’est plus efficace ! »

Marianne Dekeyser

1 Commentaire

  1. Christian Roy 19 septembre 2009 Répondre

    Très intéressant résumé, ça donne le goût de lire le livre du Pr. Gardner.

    Sur les ressources sur les cartes mentales, il y en a plusieurs autres, je citerais en particulier http://www.mapping-experts.fr/ et http://www.heuristiquement.com/.

    Enfin, je signale que les usages en français ne sont pas encore bien établis, mais que personellement j’aime bien distinguer carte mentale et carte conceptuelle de la façon suivante. La carte mentale (ou carte heuristique, le mind map), c’est du «Buzan pur», comme l’image au début de votre billet – idée centrale, pensée radiante, hiérarchique, utilisée pour stimuler la créativité, la mémoire, etc. D’un autre côté, la carte conceptuelle (ou réseau de concepts, concept map en anglais) ne contient pas nécessairement une seule idée centrale, les concepts sur sur les «sommets» du graphe, et les liens entre les concepts sont également «étiquettés».

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>