Faire plus travailler ses clients, pour gagner plus

L’ère du collaboratif bouleverse les relations intra et extra entreprises.

Ainsi, les clients ou consommateurs se sont-ils retrouvés projetés chef de produit le temps d’un Focus Groupe ou rédacteur en chef en rédigeant le contenu de leur magazine favori ou homme sandwich des Temps Modernes en buzzant à l’envi les mérites de telle ou telle marque gratuitement ou moyennant rétribution ou enfin en parrainant leurs proches.

Pourtant, nous n’en sommes qu’au début car le potentiel des clients est encore loin d’être exploité.

Demain, ils seront envisagés comme une force de vente ou un canal de distribution supplétif. Comment ?

En voici un exemple avant coureur avec le site

Lemonade qui propose aux internautes de s’inscrire et de créer leur petit kiosque de vente virtuel. Ils choisissent les produits et marques qu’ils ont envie de recommander, les intègre dans leur petite baraque virtuelle (qui peut être téléchargée sur un site ou blog) et se font payer une commission si les autres internautes achètent via leur recommandation.

Que peut-on imaginer demain à partir de cela ?

  1. L’émergence de « consommateurs gourous » (à l’instar des gourous BtoB qui font et défont les modes ou des stars qui en portant un sac font exploser les ventes de celui-ci) qui feront partager leurs « paniers » aux autres et se feront directement rémunérés.

  2. Le regroupement d’entreprises qui ont des clients communs (voir le petit mapping précédemment proposé sur ce même blog) pour que ces clients puissent faire bénéficier aux autres de leurs préférences et être également rémunérés ou bénéficier d’avantages divers.
A moins que tout cela ne soit simplement l’avenir de la fidélisation avec une dichotomie entre le donnant-donnant… sonnant et trébuchant, d’une part, et la fidélisation basée sur des valeurs et l’engagement, d’autre part.
Source Lemonade via : Advertising Age (sur abonnement).
Source image : fotosearch.

2 Commentaires

  1. henri 2 mars 2008 Répondre

    Tout à fait d’accord sur cet article, Marianne…
    Voudras-tu rejoindre le groupe de travail d’intelligence collective que je monte pour réfléchir aux nouveaux modèles de fidélisation et en particulier à la fid. interactive (et personnalisée) ?

    Si ça t’intéresse, je t’enverrai des documents…
    @++
    Henri

  2. Hello Henri,

    Merci pour ton message. Je reviens vers toi un peu tardivement car je me suis fait un break enneigé.

    Avec plaisir pour participer à ton projet « fidélisation »…si j’ai quelques idées !

    A bientôt
    Marianne

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>