Impressions rétiniennes de la semaine

Qu’est-ce qui reste ou surnage après avoir ingurgité, vu et lu des tonnes d’informations ? Les impressions rétiniennes ! Rien d’exhaustif, que du subjectif et peut-être un début de sens.

Pour cette semaine, ce sera la réalité augmentée et revisitée…

Enlever pour faire émerger un nouveau sens :
L’image à gauche représente un tableau de Jochen Gerner que j’ai découvert lors de l’exposition « Vraoum » à la Maison Rouge sur la Bande Dessinée.

A la façon d’un Pérec dans son livre La Disparition, Gerner s’est « amusé » avec les planches de « Tintin en Amérique » : il fait disparaître les images jusqu’à recouvrir les planches en noir pour ne laisser que certaines bulles de texte. Il en ressort alors une violence incroyable.
« Je tente de trouver de nouvelles pistes de lecture. Je déstructure une matière première pour la reconstruire autrement.« 
Pour une autre approche de la bande dessinée pas dessinée, c’est par là.

Le banal augmenté en deux images :

Asian Paints « Chaque couleur raconte une histoire » [Via : We love New]

Evian Eaute-couture.

A changement de réalité, changement de produits stars. Ne pas oublier de changer de perception…de marché :
Exit les Kleenex, voici venu le monde des lingettes et gels hydroalcooliques…un geste qui va durer.


Augmenter la réalité en mettant plus d’humour dans nos vies :

Quelques bénéfices qu’il est bon de rappeler.


Bon week-end !

Marianne Dekeyser

4 Commentaires

  1. J 19 octobre 2009 Répondre

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

  2. Gil R 21 octobre 2009 Répondre

    J’ai toujours eu beaucoup de mal à me dire que les « lingettes qui font un peu tout » avaient de l’avenir… Sans doutes, une perception un peu trop verte de la vie.

  3. Marianne Dekeyser 23 octobre 2009 Répondre

    Effectivement, ce sont les gels qui bénéficient de changement de contexte (et de façon bien moindre les lingettes). Le visuel de la lingette avait pour but de faire plus facilement l’analogie avec le geste du Kleenex.

    Maintenant, tous les moyens sont bons…pour les « hyper-actifs » voir profils définis par
    OTO Research qui a publié une étude mesurant l’impact de la Grippe A/H1N1 sur les habitudes de consommation et les conversations sur Internet (fin août).OTO Research a identifié trois grandes familles de consommateurs : « Les responsables-hygiénistes » (qui suivent déjà les consignes dispensées par les autorités), « Les Saint Thomas » (qui ont tendance à dédramatiser mais sont prêts à prendre de mesures lorsque la contagion sera plus visible), et les « Les Hyper-actifs » (qui prennent déjà des précautions importantes).

    Enfin pour le geste qui dure, voir le lien LSA avec un exemple de…propagation (innovation ? opportunisme ?) commerciale !
    http://www.lsa-conso.fr/un-stylo-anti-bacterien,107947

  4. Philippe 8 février 2010 Répondre

    Le stylo dans l’article LSA est une copie (je crois) d’un autre stylo antibactérien… Enfin je ne sais pas si l’on peut parler de copie, mais ce n’est pas le même procédé. Il y a pas mal d’opportunisme dans ces produits, surtout pour ceux qui ont communiqué en utilisant la grippe H1N1. Mais ce genre de stylo est une excellente idée pour les lieux de passage, ou les administrations ou nous avons besoin de stylos (vous savez à l’accueil d’une banque ou autre). A voir ici : stylo antibactérien

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>