Inneauvons !

Pour introduire cette nouvelle journée mondiale de l’eau, le petit mémo d’IBM (voir image à gauche) remet les compteurs à l’heure ! Cette image me semble annonciatrice du genre d’informations avec lesquelles il faudra bientôt…compter !
 
Autant dire que les tableaux de bords énergétiques intelligents ont un bel avenir devant eux ! (voir la définition grand public ici et le projet GE ).
Cette année, le thème qui prévaut est celui de la qualité de l’eau car d’après programme conjoint OMS/Unicef, pour le suivi de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement, la qualité des ressources en eau est de plus en plus menacée par la pollution. Une pollution des ressources hydrologiques sans précédent dans l’histoire est imputable à l’activité humaine des 50 dernières années. Selon les estimations, plus de 2,5 milliards de personnes dans le monde vivent sans moyens d’assainissement adéquats (soit 39% de la population mondiale). 
Chaque jour, 2 millions de tonnes d’eaux usées et autres effluents s’infiltrent dans les nappes phréatiques de la planète. Le problème est plus grave encore dans les pays en développement où plus de 90 % des eaux d’égout et 70 % des déchets industriels non traités sont déversés dans les eaux superficielles.

Le dernier rapport édité par le même organisme, « Progrès en matière d’eau potable et d’assainissement 2010« , annonce de grandes avancées : 87% de la population mondiale, soit près de 5,9 milliards d’habitants de notre planète, ayant accès à l’eau potable, le monde est sur la voie d’atteindre, voire de dépasser, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en matière d’eau potable.

Pour vous faire une idée élargie du sujet et des actions souvent novatrices mises en oeuvre, je vous propose de lire également :
  • L’état des lieux de l’eau dans le monde et la gestion de l’eau dans le dernier rapport d’IBM, à télécharger ici.
  • Les belles histoires de l’eau ou comment trouver des solutions neuves à ce vrai défi, également sur le site de IBM Smarter Planet, ici
  • L’OCDE publie également une étude sur les nouveaux montages financiers pour financer la construction d’infrastructures de traitement des eaux ou d’acheminement de l’eau, pour lire le sommaire, c’est ici et le détail en ligne, . C’est un peu technique mais franchement éclairant pour d’autres domaines également.
Mon innovation coup de coeur de cette année, c’est le Tata Swach, le purificateur d’eau performant et low-cost :
«Il s’agit d’ouvrir un nouveau marché complet », a déclaré R. Mukundan, directeur général de Tata Chemicals Ltd « Il ne rivalise avec aucun produit existant. » Le produit, dénommé Tata «Swach» (Swach est un mot indi qui signifie «propre»), respecte les normes de l’agence américaine de protection de l’environnement. Le purificateur d’eau Tata «Swach» ne requiert pas d’eau courante ni électricité, et le traitement ne nécessite pas non plus de faire bouillir l’eau. Le filtre a été créé dans un laboratoire de Tata Consultancy Services, Tata Chemicals et Titan, filiale de Tata Watch. Il utilise des nanotechnologies ou plus exactement des particules microscopiques d’argent. Ces particules permettraient de tuer 80% des bactéries qui sont à l’origine des maladies transmises par l’eau. Tata va vendre deux versions (selon le matériau utilisé) de son système de purificateur d’eau Swach :
  • soit à un prix de 749 roupies (16,11$)
  • soit à un prix de 999 roupies (21,48$)
La cartouche filtrante couterait 299 roupies soit 6,43$ et pourrait traiter 3000 litres d’eau, ce qui est permettrait de subvenir aux besoins en eau potable d’une famille de cinq personnes pendant un an.
Ma manifestation coup de coeur, c’est « Marche pour l’eau« 
Et enfin, je salue un nouveau venu dans le paysage des plateformes blogs et communautés, « Idées neuves sur l’eau« , soutenue par Suez environnement ! Partagez vos projets, vos idées sur l’eau pour faire bouger le monde de demain !

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>