Innovation and co

Comment inciter ses clients à consommer plus ? Comment les fidéliser, voire les rendre captifs? Comment en attirer de nouveaux ? Comment se battre différemment sur le prix ? 
A partir de début octobre, Nouvelles Frontières devrait répondre à toutes ses questions en introduisant en France une innovation de paiement déjà plébiscitée en Amérique du Nord ou autres pays européens : la carte de paiement affinitaire. Dans le cas du voyagiste, celle-ci est co-brandée avec Franfinance (filiale de la Société générale).
 
Distribuée dans le réseau Nouvelles Frontières exclusivement, la carte permet de régler tout achat au comptant ou à crédit et d’épargner pour s’offrir des vacances chez…Nouvelles Frontières. Le principe est simple : le porteur de cartes n’a pas besoin d’ouvrir un nouveau compte dans une banque, à chaque paiement, un pourcentage de la somme payée est versé au détenteur de la carte sous forme d’épargne pour ses prochaines vacances chez le voyagiste.
Qu’en retenir ? C’est un bel exemple…
  1. D’innovation adaptée : le principe existe ailleurs, pourquoi se priver d’être les premiers dans notre secteur à l’utiliser ?
  2. D’écoute marché, de compréhension du consommateur et de Flex-branding.
  3. Qui prouve que la déréglementation permet aussi d’innover et de créer de la valeur sur un marché et n’entraîne pas forcément le nivellement d’un marché vers « les prix ». En général, les industriels soumis aux réglementations très strictes finissent par les « apprécier ». Ces normes constituent souvent de véritables protections commerciales face à des concurrents « low-costs » et moins soucieux de la qualité. Cependant, quand les normes tombent, elles posent alors un vrai problème d’innovation : si les industriels n’ont travaillé que les normes (via l’innovation produit), il ne reste plus au consommateur qu’à comparer les prix !!!

Nous n’en sommes pourtant qu’au début de « l’innovation and co » (même si la liste des co-produits et co-services s’allongent) ! Après avoir créé de nouveaux besoins (Senséo, Coolskin…), l’affinité remplace désormais la fidélité pour mieux répondre à la consommation de communautés. Demain, le défi des marques consistera à permettre au client de se réaliser. Elles deviendront alors des comarques (comme au Moyen Age, ceux qui partageaient le pain devenaient « copains ») : elles devront être capables de partager le quotidien du client et de le guider dans son développement personnel.

Source : Quotidien du Tourisme.

Marianne Dekeyser

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>