Jusqu’où ira Super Client ?

Le client a fait son entrée dans l’entreprise en participant de plus en plus activement à la génération de nouvelles idées ou à l’amélioration de concepts-tests.

La co-création avec les clients est plus ou moins ouverte : de l’appel aux foules (crowd-sourcing), aux clients de l’entreprise ou aux fondus des produits ou services que vous vendez.

Un des derniers exemples en date, que je cite parce qu’il est plutôt bien fait et change un peu de l’univers de la grande consommation, est celui proposé par le site d’assurance australien IAG « The buzz, shaping insurance together« 

Mais le consom’acteur est en train d’élargir ses fonctions…jusqu’à prendre en charge le Service Clients de certaines entreprises.

C’est l’idée que vient d’avoir Verizon pour le déploiement de son réseau de fibre optique aux Etats-Unis. L’entreprise a en effet décidé de recruter des Super Clients à la retraite pour répondre aux questions techniques de ses clients.

Comment l’idée a-t-elle germé ? Tout simplement en observant les réseaux sociaux et les échanges d’astuces ou de conseils prodigués par les Supers clients ou Supers utilisateurs à l’encontre des autres quidam.

Alors jusqu’où Super Client ira-t-il pour aider son entreprise préférée à progresser, à rendre un meilleur service et ceci, sans être payé ?

Une autre question sous-jacente qui peut être posée « pourquoi les salariés ne sont-ils pas capables de parler aussi bien des produits ou services ? »

Vu sous cet angle-là, on imagine déjà les Super-clients bénévoles coachant les équipes commerciales en interne…ou après l’échange de salariés inter-entreprises, l’échange clients-salariés…

Et si vous y réfléchissez bien, on a tous en nous quelque chose de Super Client (une marque qu’on adore ou qu’on souhaiterait encore plus performante), cela ferait en théorie environ 65 millions de Supers clients, quel potentiel !

Jusqu’où iront-ils ? Certainement très loin encore, portés par l’intelligence collective. Sans le savoir, ils auront inventé un nouveau concept : le bénévolat à but lucratif ! Concept qui fera plus de bruit quand l’économie du « gratuit » se sera essoufflée.

Image : istockphoto

1 Commentaire

  1. Income protection 25 octobre 2010 Répondre

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>