K comme… KPIs

K-IDKIPARL

Quels sont les indicateurs-clés de performance (ou KPIs) à choisir pour mesurer la capacité de votre organisation à innover ?

D’une organisation à l’autre, les variables diffèrent, voire deviennent obsolètes/non signifiantes de plus en plus rapidement.
C’était déjà le thème d’introduction de cet innovaCtionnaire, avec le billet « A comme triple A« , allons un peu plus loin avec une nouvelle proposition de KPIs.


Ces « nouveaux » KPIs sont basés sur la mesure de l’intangible : l’état d’esprit et la posture. Bien que basés sur 15 ans de recherche, ils vont dans le même sens que les derniers résultats de l’étude IBM sur le Leadership créatif comme condition nécessaire pour innover dans la durée.

Comme le dit en synthèse l’étude IBM « les dirigeants qui savent épouser la tension dynamique (polarité) entre la créativité de rupture et l’efficacité opérationnelle sont capables de créer les nouveaux modèles de valeur ».
Ces KPIS intangibles sont pourtant désormais mesurés par l’outil Tilt360°leaders.
Ces « nouveaux » leaders innovants sont capables de gérer les polarités suivantes :

  • Ils savent prendre en compte l’intérêt de l’entreprise et son écosystème (dont parties prenantes) pour innover durablement.
  • Ils savent maintenir le juste équilibre entre Stabilité et Changement pour mener des transformations durables.
  • Ils sont capables de maintenir l’alignement et la motivation d’une équipe avec la vision de l’entreprise pour soutenir un engagement durable.
  • Ils sont capables de développer un environnement apprenant au service de l’organisation  pour développer durablement les connaissances et les talents.

Plus concrètement, ils sont en mesure de définir une vision/valeur future (le Pourquoi?) pour l’organisation tout en explicitant clairement la pertinence de cette vision (le Quoi?). De même, ils sont doués pour créer les connections externes nécessaires (le Qui? ou Avec Qui? Partenaires, nouvelles idées, informations…) tout en structurant la démarche (le Comment?).


Ce qui est en train d’évoluer autour de ces nouveaux KPIs (intangibles), ce sont les champs d’application et notamment celui de la marque

« La marque s’incarne comme un être humain au sein de ‘lentreprise. On lui attribue un caractère qui lui permet d’entrer en relation, on lui construit une personnalité qui la rend attachante; on lui définit une enveloppe physique qui la rend identifiable. La marque est personnifiée. On cherche en permanence à cultiver sa différence, à affirmer son identité, à la repenser pour la maintenir en éternelle jeunesse ». Michel et Nathalie Ternisien dans « Audit de marque ».

En effet, si les marques restent l’un des remparts de différenciation sur des marchés volatils et uncertains, elles doivent aussi revisiter leurs KPIs internes et externes : 

Les clients exercent aujourd’hui plus de contrôle et d’influence que jamais sur la marque. Nous devons établir un véritable échange – des interactions dans lesquelles chacun prend sa part de responsabilité ». Ann Glover Chief Marketing Officer, ING Assurance.

Pour rester créatives, innovantes, collaboratives et responsables dans la durée, les marques doivent désormais savoir gérer les mêmes 4 dynamiques que celles décrites ci-dessus.
En langage marketing, je les traduirai par le juste équilibre entre :

  • L’Image de marque stratégique (l’esprit/la promesse) et les Attributs rationnels de la marque (le corps, la justification crédible via produits ou services).
  • Tout en développant les Attributs émotionnels de la marque (dimension relationnelle  ou connection sociale) et l’expérience réelle de marque (la capacité à délivrer avec consistence sa promesse).
Si vous souhaitez en savoir plus sur le Tilt360° Branding Strategy Model, parlons-en !

 

Marianne Dekeyser

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>