La pyramide de l’innovation selon Whirlpool

Au moment où nos yeux convergent vers la grand messe mondiale de l’életronique grand public, le Consumer Electronic Show à Las Vegas, et où les marques du secteur vont rivaliser de nouvelles applications, n’oublions pas que cette manifestation n’est pas qu’une pure démonstration de technologie mais que les produits présentés suivent tous une logique…d’innovation !Quelle évidence ! Vous vous en seriez doutés !Ce que je veux dire ainsi : ne nous arrêtons pas au nouveau produit et décodons la démarche innovation qui sous-tend ces nouveautés.

Pour ce faire, examinons la démarche innovation de l’offre proposée par Whirlpool (également un pur concentré de technologie). Pour reprendre les mots de la marque, cette démarche permet de donner de l’intelligence à l’innovation.

Vous connaissiez la pyramide de Maslow, découvrez maintenant la pyramide de l’innovation selon Whirlpool (source Business Week 2006 avec diaporama).

Whirlpool a commencé à se concentrer sur l’innovation en 1999. L’idée consistait alors à permettre la générations d’innovations partout au sein de l’entreprise. Derrière cette stratégie, Whirlpool avait pour ambition qu’il pourrait ainsi construire une vraie fidélité client en renouvelant en permanence ses produits et maintenir des prix élevés (positionnement haut de gamme de Whirlpool sur tous ses marchés).Que nous dit la pyramide ?

Etape 1 : le remplacement des produits

La forme la plus basique de l’innovation vient de la capacité à remplacer ses produits. Même si les appareils électroménagers sont fondamentalement les mêmes d’une année sur l’autre, ils doivent être améliorés chaque année soit avec de nouveaux composants ou de nouveaux design.
Fin 2006, Whirlpool aura remplacé environ les deux tiers de ses produits présnets sur le marché en 2005.
Etape 2 : L’intégration de composants ou d’une fonction exclusive afin de se différencier de la concurrence et surtout d’être difficilement copiables par les concurrents (exemple : leur service « Pro Line Total Legendary Care » qui offre la visite d’un représentant Whirlpool pour contrôler le bon fonctionnement des appareils).

Etape 3 : Le développement de « vrais » nouveaux produits.
Avec les extensions de gammes de produits par exemple. Les idées sont notamment soumises par les employés de la société via un système de management des idées.
Un exemple ? Leur machine « pressing à domicile« .

Etape 4 : le développement de nouveaux marchés.

Il s’agit de s’attaquer à de nouvelles cibles avec de nouveaux produits. L’exemple le plus intéressant s’appelle le Garage Gladiator, une ligne complète d’équipements pour le rangement et l’organisation d’un garage.
Un peu étonnant ? Oui et à deux titres : c’est l’un des plus gros succès de Whirlpool aux Etats Unis et la génèse de l’idée ne manque pas d’originalité.
Au lieu de se centrer uniquement sur son coeur de cible habituel : la femme mariée. Whirlpool s’est demandé quel était un peu « le pendant » du réfrigérateur pour les hommes…le garage souvent complètement en désordre et mal organisé.
Ainsi est née la fameuse gamme d’équipement de garages.
A ce stade, bon nombre d’entreprises se diraient « je suis présent chez Darty, je vais lancer le produit chez Darty ». Pour le lancement, c’est comme si Whirlpool avait choisi les magasins Castorama ou Leroy Merlin et de communiquer dans L’Equipe.
Maintenant, vous pouvez vous amuser à reclasser les nouveautés produits présentées au CES par type d’innovation :
  • Scandisk, le spécialiste des mémoires flash, met du 12 Go dans les téléphones portables soit un gain de capacité de 50% par rapport à l’existant (réponse 1, 2, 3 ou 4 ?)
  • Toshiba présente ses caméras Haute Définition (réponse 1,2,3 ou 4 ?)
  • Sony va transformer sa console portable en téléphone mobile grâce au logiciel Skype (réponse 1,2,3 ou 4 ?) etc…
Pour suivre le CES, c’est ici ou .Utilisez aussi cette superbe source d’informations pour trouver des idées de développement en cherchant à comprendre quelles ont été les logiques de certains fabricants…pour les adapter intelligemment à votre contexte !
Marianne Dekeyser

3 Commentaires

  1. henri 10 janvier 2008 Répondre

    Ca fait deux raisons d’aller à las Vegas : le salon et ta note !
    Henri

  2. Anonymous 27 septembre 2009 Répondre

    pouvez-vous me donner l’auteur de cet article, j’en ai besoin pour une étude de cas en marketing que je fais sur whirlpool, plus précisément sur la segmentation.
    merci d’avance.

  3. Marianne Dekeyser 29 septembre 2009 Répondre

    Bonjour, la source de l’article est indiquée dans le billet, sinon il n’ya qu’un seul auteur our ce blog voir en haut de la page !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>