La Révolution 2.0 expliquée

Courrier International vient de sortir un Hors-Série « Revolution 2.0″ à lire d’urgence pour les néophytes du Web 2.0 ou pour ceux qui souhaitent avoir une approche globale du phénomène 2.0 : 

1er intérêt : Le magazine explique de façon accessible et pédagogique toutes les dimensions du Web 2.0 (c’est plutôt rare dans cet univers qui se complaît dans le jargon technologique). Courrier International se place du côté de l’internaute 2.0 et détaille ses quatre grandes conquêtes via le Web : la liberté, le partage, le militantisme et l’information. 

2ème intérêt : il offre deux niveaux de lecture : des articles qui permettent de saisir instantanément les enjeux de chacun des thèmes traités, en complément, le Hors-Série met en avant les livres et sites les plus représentatifs pour chacun des thèmes. Les lecteurs qui souhaiteront aller plus loin sauront quoi lire ou quel site consulter. 

3ème intérêt : il confronte des articles de tous pays (principalement anglo-saxons malgré tout). 

4ème intérêt : il est critique. Courrier International jalonne en effet son Hors-Série d’articles intitulés « Méfiez-vous » pour nous rappeler les limites du Web 2.0. « Gare au maoïsme numérique et à l’illusion d’un monde collectif parfait sur le Web » nous met, par exemple, en garde Jaron Lanier ».
Courrier international ne cherche pas à glorifier le Web 2.0 mais il met bien en perspective ce nouveau rapport entre l’individu et le collectif.
 

5ème intérêt : les 3 pages de synthèse à la fin du numéro, bravo pour l’approche de visualisation ! (Orientez-vous sur le Web 2.0, La structure mondiale du réseau et La situation de la Toile dans le monde). 

En complément, voici mon bonus du jour : si vous êtes une entreprise néophyte en Web 2.0 et qui souhaite des conseils accessibles et pratiques, il n’y a qu’un lien (en anglais) à ne pas manquer : Marketing Profs.

Marianne Dekeyser

3 Commentaires

  1. Mickael Guillois 9 octobre 2007 Répondre

    Ce numéro est une pépite. A lire absooooolument !

  2. Hello Mickael, j’étais sûre que tu l’avais déjà dévoré !

  3. Henri 12 octobre 2007 Répondre

    ça alors ! Mickaël a son bureau à un mètre du mien, et il m’en avait même pas parlé. Scrogneugneu…
    Je me précipite dérechef avec une allure de chef chez mon libraire favori de St Rémy (où je suis en ce moment)
    @++
    Le clône Henri (et non pas le clown…)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>