L’année de…

C’est parti 2009 ! On vous a déjà brossé un portrait un peu « étroit » de cette nouvelle année qui déroulerait les pires mots commençant par « C ».

Mais 2009, c’est aussi bien d’autres événements (étonnants, urgents, …) qui porteront à l’action, voir la liste ci-dessous non exhaustive :

- l’année internationale des

fibres naturelles
- l’année mondiale de l’astronomie pour les Nations Unies
- l’année de la France au Brésil
- l’année du
Gorille
- l’année du boeuf selon l’astrologie chinoise, pour en savoir « plus » voir le
petit résumé du livre !
- l’
année de la BD à Bruxelles
- l’année de la créativité et de l’innovation pour
l’Union européenne

Autant dire que cela peut aussi être votre année ou ce que vous en ferez.

Pour moi, le vocable à retenir sera plutôt celui de la

pertinence. Je vous confie les 10 secrets des marques pertinentes proposés par Tim Manners.

Ceux-ci m’ont semblé particulièrement inspirants pour commencer l’année :

  1. Les marques pertinentes se concentrent souvent sur un groupe démographique-clé mais ne laissent pas leurs stratégies reposer uniquement sur des questions d’âge, de sexe ou de revenus.
  2. Les marques pertinentes cherchent à aider leurs clients à vivre plus heureux mais le font en s’attachant à résoudre leurs problèmes de tous les jours et non en développant des aspirations à la mode.
  3. Les marques pertinentes pensent que le succès proviendra en priorité de leur capacité à délivrer des solutions qui font sens plutôt qu’aux médias à utiliser pour les communiquer.
  4. Les marques pertinentes savent qu’être connectées avec leurs consommateurs ne signifient plus uniquement leur envoyer des messages mais aussi savoir les écouter.
  5. Les marques pertinentes se voient comme leurs meilleurs clients.
  6. Les marques pertinentes connaissent la différence entre dépenser de l’argent et investir dans leurs clients.
  7. Les marques pertinentes s’intéressent moins au son des carillons qu’à l’élégance des idées simples qui marchent.
  8. Les marques pertinentes ont compris que les points de vente incarnent autre chose qu’un simple canal de distribution, là où les expériences se créent, se vivent et où les ventes se font.
  9. Les marques pertinentes ne définissent pas classiquement la valeur comme un ceratin rapport qualité/prix, elles créent une valeur qui ne se compare pas.
  10. Les marques pertinentes sont moins centrées sur les retours-sur-investissements court-terme que sur leurs investissements à long-terme.

1 Commentaire

  1. Gil R 6 janvier 2009 Répondre

    Eh bien.. on commence l’année avec un sujet qui me tient particulièrement à coeur ! Merci. Très bonne année aux Idées qui parlent…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>