L’art de questionner la boîte

Naviguer en milieu incertain, nécessite plus que jamais de posséder l’art du questionnement et du lâcher-prise avec le connu.

Nous parlons souvent de boîte comme métaphore des présupposés liés à une problématique. Cette boîte nous permet de générer des raccourcis qui nous simplifient presque souvent la vie…sauf en cas de gros vent (incertitude).

Voici un petit exercice connu pour requestionner « la boîte » :

« Un homme veut traverser la rivière pour aller cherche un billet de 30 euros qui est de l’autre côté…Il n’y a pas de pont et il ne peut pas traverser à la nage car il ne sait pas nager. Comment fait-il ? »

« Monsieur Martin est dans sa voiture et soudain, sans qu’il le veuille, la voiture s’arrête. Ce n’est pas un accident, la voiture est en parfait état de marche et ce n’est pas une panne d’essence. Pourquoi? »


« Je peux parcourir le monde entier en restant à ma place, dans mon coin. Qui suis-je? »

Si vous faites bien attention à la façon dont vous allez résoudre ces problèmes, vous allez combiner logique, empathie (se mettre à la place de ce qui est décrit pour trouver) et changement de perspective.
 
Quand vous cherchez une réponse, cherchez d’abord les questions !


0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>