Les analogies sont parfois trompeuses

C‘est l’histoire d’une marque de beurre de cacahuètes qui avait voulu copier le succès d’une autre marque sans requestionner, ni adapter.

Un géant de l’industrie agroalimentaire américain avait en effet constaté que les consommateurs de gelée aimaient la gelée en tubes.

Après réflexions internes, tout le monde avait convenu que le parallèle entre la gelée et le beurre de cacahuètes, en termes d’usages, d’occasion de consommation et de praticité était logique. En plus, la faisabilité technique ne posait aucun problème.

Le seul petit caillou dans ce raisonnement brillant est venu du consommateur, qui lui n’est pas toujours logique : si celui-ci adorait la gelée en tubes, il détesta le beurre de cacahuètes sous le même format et la référence fut très vite retirée du marché.


Cette histoire peut sembler étonnante ? Sous la pression des nouveaux produits à lancer et autres considérations urgentistes, ce genre de raccourcis fâcheux arrivent pourtant plus souvent qu’on ne le pense.

Le détour par la case consommateurs reste une valeur sûre, sans nécessairement leur demander s’ils achèteraient du beurre de cacahuètes en tubes !

Source : GCI magazine

Crédit Photo : Fotolia

 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>