L’innovation en actions : efficacité des processus d’innovation

L’ouvrage « L’innovation en actions » (disponible sur le site lié) mérite une pause lecture dans la vitesse ambiante.

Cet opus est le fruit du colloque sur l’efficacité des processus d’innovation organisé conjointement par la chaire Ingénierie et Innovation de l’Ecole des Mines de Nancy et l’Association des Structures de Recherche Contractuelle (ASRC).

Le livre aborde quatre grands thèmes : le pilotage de l’innovation, l’accompagnement de l’innovation, le développement des connaissances et les tendances de l’innovation.

Quelles  bonnes raisons peuvent vous inciter à le feuilleter ?

  1. Le thème en lui-même
    Les réflexions sur les processus innovation ont été depuis quelques années, selon moi, brouillées par les Systèmes de Management des Idées (SMI). Bien qu’outils essentiels dans le processus, ils étaient un peu devenus le processus, au risque d’éluder bon nombre de questions ou de mise en perspective plus systémique que « l’innovation en actions » remet à l’honneur.
    Si la clé d’entrée du livre porte sur les processus innovation, le champ de réflexion est (enfin) ré-élargi : Qu’est-ce qu’un processus ? Pourquoi un processus ? Quel processus pour quels contextes ou pour quels écosystèmes ? Portés par quels hommes ? Avec quels objectifs et pour quels résultats ?

  2. Un éclairage neuf et large grâce à un croisement inédit de regards experts
    - « Artisans de l’innovation » issus de grands groupes d’entreprises de taille intermédiaire, de PME,
    - Responsables de structures privées de recherche et de développement technologique que sont les SRC,
    - Acteurs publics soutenant l’innovation et le développement économique,
    - Experts académiques et des consultants en management des processus d’innovation.

  3. Un bon équilibre entre cas concrets et réflexions plus académiques
    Que vous soyez experts en innovation ou partie prenante de l’innovation, la combinaison de cas concrets et de réflexions académiques est assez équilibrée pour maintenir l’intérêt tout au long de l’ouvrage.

  4. Une base de réflexion pour re-questionner vos processus
    Le livre n’apporte pas de recettes, ni de méthodologies-prêtes-à-être-appliquées mais beaucoup d’informations et d’idées qui ne devraient pas manquer d’ouvrir soit de nouvelles pistes de réflexion, de nouvelles idées de connexion ou plus simplement de réfléchir à vos propres processus innovation.

  5. Quelques questions choisies auxquelles vous trouverez des réponses…
    - Qu’est-ce que la pertinence de l’innovation ?
    - Quels sont les quatre cas de processus d’innovation ?
    - Qu’est-ce que vendre du procédé innovation ?
    - Quelles sont les normes en préparation en matière de management de l’innovation ?
    - Pourquoi la « vieille méthode » du compagnonnage peut-elle être pertinente pour le transfert de connaissances ?
    - Pourquoi et comment une Toute Petite Entreprise peut-elle avoir besoin d’un processus d’innovation ?
    - Quel est le rôle des SRC (Sociétés de Recherche Contractuelle) dans l’écosystème de soutien aux entreprises ?
    - etc….

Je conclus avec deux citations extraites de « l’innovation-en-actions » :
- « L’innovation est un processus de transformation des sociétés. »- « L’innovation est beaucoup plus une question de comportements que de connaissances. »


0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>