L’innovation rend-elle stupide ?

Xerox surfe sur l’excès d’information (« infobésité » selon les Canadiens) ou comment la coexistence d’outils qui permettent, a priori, d’être plus intelligents et performants nous rendent au final…incapables de décider des informations prioritaires et/ou pertinentes.

Comme tous les fabricants d’équipements, Xerox a bien compris que le développement de son activité passait désormais par les solutions associées à leurs produits : outils de management d’un parc, simulations avec une nouvelles accroche « pay less, waste less, stress less ». D’autres sont déjà sur ce créneau comme Lexmark avec « print less, save more » pour valoriser ses services globaux.

La nouvelle question de fond qui se pose avec ses démarches : « comment faire monter en compétence mon client ? » plus large que la question usuelle « comment lui faire augmenter son « panier moyen » ?

L’autre question plus sous-jacente qui émerge : certains constructeurs ou fournisseurs de logiciels n’aurait-il pas intérêt à développer des solutions-partenaires pour simplifier un peu plus la vie de leurs clients ?

Enfin, à la question provocante « l’innovation nous rend-elle stupide » ? Oui, parfois dans nos jugements sur l’innovation en tant que telle « pas assez innovant », « trop innovant »…sans reposer le contexte que l’innovation (produit, services, process…) intègre et modifie et la vraie valeur ajoutée qu’elle peut apporter.


La vidéo est amusante, ne boudons pas notre plaisir :




0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>