M comme…Method

M-IDKIPARL

Après I comme Ikea, M comme Method une toute petite marque devenue grande ! En 2007, j’avais déjà zoomé sur l’approche iconoclaste de cette entreprise : introduire le design dans l’univers des produits ménagers tout en les rendant « bons » pour l’environnement et « beaux » à regarder. Je vous invite à relire le billet car il n’a pas pris une ride (!!!) : Method la marque innovante.

Les deux fondateurs viennent de sortir
leurs 7 obsessions pour « grandir sans perdre son âme d’innovateur ». A méditer entre les huîtres et la bûche ?!

  1. Créer une culture d’entreprise atypique basée sur la créativité, la transparence, la confiance, la collaboration et un zeste d’irrévérence.
    Cette culture d’entreprise Method devient un avantage concurrentiel, difficilement copiable, avec notamment une organisation horizontale où chacun peut tenir le standard, où l’application de méthodes créatives pour trouver des idées commercialisables neuves sont la routine…
    Leur motto « Le progrès pas la perfection ».
  2. Attirer des supporters en changeant le paradigme autour des produits ménagers (c’est ennuyeux, peu amusant, les produits sont laids et on les cache sous l’évier ou dans le placard et en les rendant « beaux » et « bons »).
    Mais ils ont aussi changé le discours : avant Method votre quête était celle de la propreté, après Method votre quête consiste belle et bien à traquer la saleté : discours de vérité, agrémenté d’une bonne dose d’humour.
  3. Devenir un « Géant Vert » : progresser en permanence pour atteindre ce but en formant les équipes de Method (quel que soit le poste) au développement durable.
  4. Savoir se donner des coups de pieds aux fesses quand il le faut :  « Si vous n’êtes pas le plus grand, soyez le plus rapide ». Les locaux de Method ressemblent à un laboratoire ouvert avec des idées accrochées à tout vent, des salariés qui prototypent de nouvelles idées tout le temps.
  5. Des relations avec les réseaux de distribution et les clients d’un « troisième type » : « nous ne vendons pas » (par comparaison aux géants de l’hygiène qui décortiquent les données), « nous consultons ».
  6. Gagner la bataille de l’expérience produit : Method a réussi cette étape en démontrant par défaut que les autres détergents étaient mauvais pour l’environnement, pour le linge, pour les machines à laver le linge et pour la peau.
  7. Un leadership orienté design : Les produits parlent d’eux-mêmes !
 
Pour aller plus loin et être inspirés par d’autres marques qui ont changé le discours des produits d’entretien et de cosmétique : YOU et LUSH
Marianne Dekeyser

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>