Nokia lance l’assistant personnel pour les pays émergents

Le Journal of Consumer Marketing (volume 25-2008) estimait récemment le « potentiel d’achat » des plus pauvres (« the bottom of the pyramid :BoP) à 5 milliards de milliards de dollars.

Des chiffres attractifs sur la papier qui ne doivent pas masquer deux réalités : le fait que sur environ 4 milliards de personnes concernées presque la moitié vit à peine avec 1,3 dollar par jour ; la nécessité d’appréhender ces marchés autrement que pour les pays dits « matures ».

Nokia fait partie de ces « pionniers » qui anticipent déjà le poids à venir de ces nouveaux territoires à exploiter.

Il y a quelques jours, la marque a en effet annoncé son nouveau projet : le Nokia Life tools (Assistant personnel avec une gamme de services mobiles) dont l’objectif affiché est résumé ainsi: « Informer, impliquer et donner de la puissance : telle est la devise de Nokia en matière de services destinés aux marchés émergents avec Nokia Life Tools. Des informations pertinentes et en temps utile envoyées directement sur le téléphone mobile des habitants des communautés rurales et petites villes ».

Le communiqué de presse

nous en dit plus :

« Avec Nokia Life Tools, nous contribuons à combler le fossé numérique en communiquant les informations directement aux personnes par le biais de leur téléphone mobile », déclare Jawahar Kanjilal, responsable des services aux marchés émergents chez Nokia. « Les coûts de recherche sont réduits et les clients sont à même de prendre des décisions en meilleure connaissance de cause, ce qui ouvre de nouvelles possibilités et favorise la confiance. »

En s’appuyant sur une étude minutieuse du marché et une collaboration avec Reuters Market Light, Nokia proposera un service d’informations agricoles sur les cultures et récoltes propres à chaque saison. Les agriculteurs pourront obtenir des informations mises à jour quotidiennement sur les derniers cours du marché et sur les lieux de vente et d’achat de produits, ainsi que des informations agricoles sur les semences, pesticides, engrais et sur les prévisions météo. Se procurer les dernières informations directement à la source leur permettra de surmonter certaines incertitudes et d’éliminer la dépendance à un intermédiaire connu pour véhiculer des informations erronées dans le but de générer son profit aux dépens des agriculteurs.

La technologie fait évoluer la manière dont les agriculteurs, leur famille et leur communauté contribuent au fonctionnement de l’économie, ainsi que le bénéfice qu’ils en retirent », déclare Amit Mehra, directeur général, Reuters Market Light. « Grâce à notre collaboration avec Nokia, nous espérons atteindre un plus grand nombre d’agriculteurs afin de leur permettre de prendre en meilleure connaissance de cause des décisions ayant un impact direct et positif sur leurs performances en termes de productivité et de rendement. »

Le service de formation de Nokia Life Tools offre à ses étudiants un avantage décisif en leur apportant une meilleure maîtrise de l’anglais et une culture générale plus approfondie sur le plan local, national et international. Les cours de linguistique, les quizz sur des mots et phrases en anglais et les informations de culture générale ont été conçus (en collaboration avec EnableM) pour donner une longueur d’avance aux étudiants à l’école. À l’avenir, le service de formation proposera également des conseils en matière d’enseignement supérieur, de préparation aux examens et exercices de questions-réponses, et d’orientation professionnelle pour les formations et les métiers.

Nokia Life Tools offre également des éléments de divertissement tels que la consultation de services d’astrologie, avec du contenu provenant de OnMobile pendant la phase de test, et le téléchargement de sonneries.

« Nokia Life Tools a été développé en collaboration avec les utilisateurs finaux et les principaux acteurs de ce secteur d’activité. Le succès de cette initiative s’appuie sur des discussions périodiques avec les abonnés visant à s’assurer de la prise en compte de leurs besoins.Plus important encore, son succès passera par la mise en œuvre d’une initiative de collaboration entre Nokia, nos opérateurs partenaires, les acteurs du secteur activité et les fournisseurs d’information lors de la connexion du prochain milliard d’abonnés utilisant un téléphone mobile -dont bon nombre proviendront de régions en voie de développement », précise M. Kanjilal.

Nokia Life Tools sera commercialisé dans différentes langues et proposera une interface utilisateur intuitive conçue spécifiquement pour le public ciblé. »

A noter donc, ce que j’appelle, l’approche icosystème (une approche innovation qui prend en compte et met en perspective sans a priori le Contexte Marché, les parties prenantes (internes et externes), l’existant, les attentes et les perspectives à venir) :
  • L’approche Nokia toujours centrée sur les utilisateurs pour innover,
  • La dimension « partenaires » et ecosystème : Reuter Markets Light qui est le partenaire de contenus pour l’application agriculteurs et On Mobile qui fournit les contenus astrologiques et sonneries, l’opérateur Idea Cellular.
  • Nokia vendait des téléphones certes, il va vendre du service mobile (ce que Apple a commencé à initier avec son I-Phone). La marque finlandaise pourra réutiliser ses recherches et les reconfigurer pour les pays plus matures.
Ce qui peut surprendre :
  • Peu d’informations pour l’instant sur le « prix » ou « non prix » du service, même si les données marché sont favorables, selon le rapport du WRI (World Resources Institute) ici.
  • Certains services comme l’astrologie.
La question : Bien que l’offre Nokia soit pavée de bonnes intentions… le téléphone portable est-il la réponse immédiate ou ne fait-elle que moderniser le proverbe « Aide toi et le portable t’aidera ».

Un projet à suivre de près….avec un ressource complémentaire incontournable : The World Resource Institute – The Next 4 billion.

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>