Nouveau service "Call me" de Vodafane : si simple qu’il suffisait d’observer

L’Afrique compte désormais 300 millions de détenteurs de téléphones portables (environ 550 millions en Europe).
Les besoins, les usages et les attentes n’y sont évidemment pas les mêmes (voir ici) qu’en Europe par exemple…et peuvent être source d’innovation.L’un des derniers services proposés par Vodafone à ses abonnés en Afrique s’appelle « Cal me » et pourrait bien intéresser d’autres mobinautes, même avertis.

De quoi s’agit-il ? Un abonné Vodafone peut ainsi envoyer 5 messages gratuits par jour indiquant qu’il souhaite être rappelé par le destinataire.

Quel est l’intérêt ? Jusqu’à présent, les abonnés appelaient et laissaient sonner jusqu’à enclenchement de la messagerie de la personne qu’elle souhaitait contacter, puis raccrochait (pour éviter de payer une communication inutile).

Cela leur permettait ainsi d’indiquer au destinataire qu’ils avaient essayé de les joindre.

Le service « Call me », un message automatique et gratuit qui ne fait que formaliser les us et coutumes. Il offre en plus l’avantage de limiter le trafic sur le réseau mobile et permet à Vodafone de se différencier.

Tout bête ? Valeur perçue par le client, haute, Coût pour l’opérateur, faible.

Il suffisait d’observer !A quand donc les nouveaux services « flash » (ou morse ?) pour faire passer des messages encore plus courts que les SMS et gratuits parce qu’exceptionnels ?

Il y a certainement une nouvelle vie après le SMS….

Via : Newsletter Vodafone

Source image : Kiwanja.net
Marianne Dekeyser

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>