Place aux idées !

C’est le grand jour, vous allez présenter le nouveau concept sur lequel vous travaillez comme un acharné depuis deux mois sur demande de la Direction Générale.

« On veut du neuf, des idées pour redynamiser notre activité… »

Votre présentation a duré 15 minutes. Vous attendez les commentaires….et voici ce que l’on vous répond (au choix) :

  1. Ca ne marchera jamais
  2. Cela va prendre trop de temps à mettre en place
  3. On va tuer notre business.
  4. On a déjà essayé il y a 5 ans.
  5. Mon fils en aurait fait autant.
  6. Il faut créer un comité pour examiner plus en détails.
  7. C’est super mais pas en ligne avec ce qu’on fait.
  8. On ne sait pas faire.
  9. Ca remet en cause la dernière procédure qu’on vient juste de mettre en place.
  10. Ca mérite réflexion.
  11. Ce n’est pas prévu au budget.
  12. Trop innovant.
  13. Démodé.
  14. Ca existe déjà.
  15. Ou tout simplement : NON !
Cela vous rappelle quelque chose ?

Comment éviter ces petits désastres de l’innovation quotidienne ?

Les méthodes « pansements », comment renverser la tendance la prochaine fois ?

  • Anticipez-les avant avec l’étoile à questions (le QQOQCP) !
  • Construisez le business case de votre concept : qu’est-ce qui est unique dans ce concept ? quels bénéfices ? pensez valeur et différenciation pour mon entreprise ? mon client ? le marché ?
  • Lire également l’ebook gratuit « Ideaicide : how to avoid it and get what you want« 
Quant aux méthodes de fond, elles nécessitent un travail sur la culture de votre entreprise et des esprits en présence.

Je vous propose de miser sur la mise en place d’une « positive business attitude ». Pourquoi ? Cela reste la clé de l’ouverture en général : aux autres, aux idées, à la volonté de se projeter vers l’avenir et ne pas rester repliés sur le passé. « Ca y est, elle nous propose la méthode Coué adaptée à l’entreprise ! »

Cela paraît tellement évident que peu le font…trop risqué de passer pour celui ou celle qui voit des solutions partout, qui a envie de concrétiser, bref de se donner à fond dans le développement de son entreprise alors qu’il ou elle attend son augmentation depuis 3 ans ou que ce n’est pas sa fonction de toute façon !

Pourquoi notre esprit critique n’est-il trop souvent orienté que vers les critiques négatives ? Construire, c’est plus porteur non ?
Pour en savoir plus, sur cette positive attitude, lecture (gratuite) hautement recommandée : « The positive Business Manifesto« .

Et les méthodes intermédiaires ? Ce qui marche le mieux ? Les équipes pluridisciplinaires que vous élargissez au fur et à mesure de la construction du projet. L’idée est ainsi pré-vendue en interne !

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>