Signe : Innovation, Ascendant : Rupture

Crédit photo : Fotolia


Elle est là la Rentrée…comme une Rentrée, avec son lot de bonnes résolutions, mûries durant l’été ! Comment faire pour être différent ou faire mieux à la Rentrée ? Telle est la petite incantation magique que nous nous répétons secrètement avant d’attaquer cette dernière partie de l’année.

Cette vue court-termiste s’est vue bousculée cet été par l’ambition nationale de penser le futur en 2025, 2030 ou 2035 (selon les acteurs institutionnels concernés) : oser les scénarii dynamiques et les nouvelles perspectives en plein milieu de l’été, cela peut sembler paradoxal et pourtant comme disait Rimbaud « la pensée réclame de larges tranches de temps ». 

Le grand regret de cette réflexion cruciale, voire vitale ? Qu’elle se fasse à l’encontre-même des principes de toute pensée innovation : au lieu d’être vraiment ouverte (« open »), elle se produit en silos avec concertations ciblées tandis que d’autres pays sont déjà passés aux crowdsourcing 2.0 (comprenez Intelligence Collective et Créative des Foules) !
L’exemple de la Finlande détaillé dans cet article de l’Atelier où l’on découvre comment ce pays met en place un Open Ministry (Ministère Ouvert) pour co-créer les nouvelles réglementations.
Puisque l’idée d’un Ministère de l’Innovation a fait aussi couler de l’encre avant les vacances, rappelons que l’Angleterre a mis en place depuis 2007 le DBIS (Department for Business Innovation Skills) qui fait le lien entre enseignement, compétences, innovation et économie…trop pragmatique ? Le principe mérite d’être à nouveau étudié, surtout si l’on met en perspective la place de l’Angleterre dans le classement INSEAD, WIPO and Cornell University des pays les plus innovants (même si ce n’est pas la seule raison évidemment). 

Puisque je parle de perspectives, j’en profite pour faire une…rétrospective : il y a trois ans quasiment jour pour jour, je résumais les points-clés de l’étude européenne FORA, une équipe de recherche danoise qui nourrit les réflexions de l’OCDE en matière de stratégie d’innovation, alors qu’elle publiait « les 9 visages de l’innovation ». J’intitulais ce billet « l’innovation a changé et…vous ? » Sans vouloir alimenter les sirènes du pessimisme ambiant, la question que je renouvellerai aujourd’hui s’intitulerait « l’innovation a changé…et NOUS ? » 

Parce que l’innovation, c’est maintenant et tout le temps ! Au-delà de tout ce que vous pouvez lire, Apple n’est pas dans la rupture permanente, l’entreprise sait aussi « traire la vache » des innovations ! (pour reprendre une expression marketing consacrée et pour ne citer que l’entreprise qui doit faire le plus la Une « innovation »).
En résumé, les entreprises innovantes savent gérer leur portefeuille d’innovation : « ici, maintenant » et « demain » et se dotent d’organisations ambidextres pour mener de front ces deux objectifs (pour aller plus loin sur ce sujet, je recommande vivement « Management de l’innovation de rupture » de 
Sihem BEN MAHMOUD-JOUINI du Groupe HEC et PREG-CRG (CNRS et Ecole polytechnique). 

Il faut comprendre que l »ici et maintenant », ce n’est pas déjà trop tard pour peu de saisir les opportunités et d’adopter une nouvelle façon de penser rapide, critique et créative.
J’ai sélectionné quelques grand thèmes innovation qui marquent de nouvelles traces. A les regarder, certains se diront « cela ne me concerne pas ». C’est sans compter l’effet papillon.

Voici ces pistes précédemment « tweetées » en pré-rentrée avec les meilleurs liens dédiés :

  1. Les MOOCS (ou cours ouverts en ligne) arrivent en France http://bit.ly/1cazg4X et http://bit.ly/18d5Dkd
    Impact : sur l’enseignement, sur le soutien scolaire, sur la formation en entreprise.

  2. Penser l’HomoNumericus 4.0 ! Cela semble difficile quand entreprises et agences pensent encore le sujet avec les modèles du passé ; les écosystèmes digitaux ou notion de « plateforme » relèvent d’une vraie stratégie innovation et se déclinent sur tous les départements de l’entreprise (marketing, IT, RH, RetD…).
    http://bit.ly/1biJy3Ahttp://onforb.es/19Ngrawhttp://on.bcg.com/18ABeNY
    Impact : La façon d’interagir dans la relation avec son…écosystème (client, partenaires, environnement…).

  3. L’avènement de la pensée et de l’innovation hybrides : Christensen (le « pape » de l’innovation) démontre comment la rupture peut désormais provenir d’une combinaison intelligente de technologies actuelles et nouvelles  http://wapo.st/189cSJV, que se mettre au design thinking, c’est commencer par réfléchir ENSEMBLE en équipes pluridisciplinaires  http://bit.ly/a8QxiO !
    Impact : Oublier la mono méthode pour innover, à vous d’inventer votre « mouvement innovation » !

  4. Réévaluer qui seront les entreprises innovantes sur le long terme : Qualcomm, Philips Healthcare, Oracle, Comcast et les autres…travaillent à un nouvel objectif qui peut sembler aller à l’encontre de toute productivité : rendre ses salariés plus heureux pour qu’ils soient plus performants ? http://onforb.es/19Msfdf ou Zappos.
    Impact : Travailler mieux pour être plus innovants !
    NB : A partir de septembre, à la Cité du Management à Lille (ARFEC), nous faisons le pari, à plusieurs consultants, de réfléchir avec des DRH et leurs équipes à la notion de plaisir ! Les nouvelles pistes seront à découvrir sur ce blog !

  5. Tous intra/entrepreneurs ?
    Le mot fait le buzz, mais quelle réalité ?  http://bit.ly/12pxOawhttp://bit.ly/160GP8zhttp://bit.ly/1775COG
    Plus concrètement, ne manquez pas l’événement Entrepreneurship Conférence les 12 et 13 décembre prochains à Barcelone !
    Impact : logntemps galvaudée, la notion de « force de proposition » pourrait être remplacée par les « proposactions » ?

  6. N’oublions pas que nous sommes encore des « RealHumans » : l’innovation doit…nous donner envie d’innover, envie d’adopter l’innovation en utilisant plus le jeu, les émotions positives… !
    Le chercheur P.M.A Desmet de la Delft university a fait une analyse extrêmement intéressante pour enrichir la possibilité d’interargir positivement et d’utiliser toute une « nouvelle » palette de 25 émotions positives http://bit.ly/PKzA2w ; même les tenants des stratégies durables commencent à comprendre que les injonctions ne sont plus la solution http://bit.ly/17uwCru, enfin, l’exemple (un parmi de nombreuses initiatives) du site Foursquare, site de partage et de découverte de lieux, teste une approche autour des six sens  http://bit.ly/1fmygue. A noter l’initiative de Bitly, application qui raccourcit les liens pour mieux les partager de rajouter  des émotions 
    https://bitly.com/a/feelings afin que nous ne devenions pas uniquement des « opérateurs » (Gisèle Berkman- La Dépensée- Fayard 2013).

L’avantage avec l’innovation c’est qu’elle redonne sa chance à ceux qui n’ont pas su la saisir : Ne dites jamais « impossible » ! « Never say impossible ! »


Il n’est donc jamais trop tard pour lancer des ConversaCtions innovations courageuses et ambitieuses !


Happy Rentrée ! 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>