Tribus et chefs post-modernes selon Seth Godin

Le dernier livre de Seth Godin (sorti officiellement cette semaine) s’intéresse aux Tribus post-modernes, qui ne sont finalement pas si différentes de celles d’hier.Les deux principales différences viennent :
  1. de l’outil utilisé pour créer ses tribus, à savoir Internet. Le réseau virtuel a éliminé toutes les barrières géographiques, de coûts éventuels associés pour adhérer à une tribu et de temps.Tout le monde peut créer immédiatement sa tribu sur n’importe quel thème.
  2. du terme « communauté » généralement employé pour désigner ce rassemblement de personnes autour d’une thématique. Or la communauté, si elle repose sur un esprit collaboratif, n’en n’est pas moins une tribu qui se doit d’avoir un chef.
Ce que Seth Godin veut faire passer comme message ? Le marketing est désormais une affaire de leadership, de capacité à faire avancer, évoluer, rassembler, comprendre et connecter une tribu.Les nouveaux outils des réseaux sociaux ne resteront donc que des outils s’il n’y a personne ,à leur tête, pour insuffler le mouvement et la passion (sous réserve d’avoir un produit ou service différencié à proposer).

La portée du livre est bien sûr plus large que la simple communauté de marketeurs, tout manager pourra en retirer une approche éclairante dans un contexte d’entreprise 2.0.

Avant de lire le livre, découvrez des cas concrets : comment naissent les tribus, comment les manager, comment peuvent-elles s’inscrire dans la durée ? Tous ces thèmes sont abordés dans une initiative d’écriture collaborative, lancée en parallèle de son livre, par Seth Godin.

Les mérites du livre ?

  • Inciter le lecteur à ne pas utiliser ses raisonnements usuels pour appréhender un nouveau contexte : le tribalisme post-moderne (loin des notions classiques de marché) n’est pas qu’un état d’esprit mais une réalité que les marketeurs doivent aborder autrement.
  • Utiliser un langage non verbeux et toujours simple.
  • Seth Godin fait toujours très fort dans sa façon de commercialiser ses nouveaux livres. A noter la carte Akoha (jeu social) glissée à l’intérieur du livre pour faire découvrir « Tribes » à quelqu’un.
  • Les « cas » proposés (voir lien image à droite), car je pense que certains lecteurs assidus de Seth Godin cherchent toujours comment développer des vaches pourpres !

 

Marianne Dekeyser

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>