Et si on faisait une pause absurde ?

Pour les plus de 200 000 personnes qui ont consciencieusement gribouillé les Cahiers de Claire Faÿ afin de tuer l’ennui au bureau, je propose en complément une pause « absurde ».Je vous livre aujourd’hui quelques perles (issues de l’opus « Le meilleur de l’absurde » – Sébastien Bailly – Mille et Une Nuits) à méditer les jours où les mots « 2.0 », « alignement de la stratégie » et « entreprise orientée clients » commencent à vous donner mal au crâne. J’ai introduit des titres qui permettent de sélectionner la phrase la plus appropriée selon le contexte et l’heure de la journée :

Ecriture…de mails : « Relis-toi sept fois avant d’écrire » – Alain Bosquet –A lire avant de rédiger les conclusions d’une étude quantitative : « Il ressort d’une statistique (encore une) que chaque famille japonaise a, en moyenne, 1,92 enfant. Soit un enfant normal, et un autre, un peu plus petit, le cadet probablement. » – Pierre Desproges –

Innovation de rupture : « tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait. » – Marcel Pagnol –

Accompagnement du Changement : « Plus ça change, plus c’est la même chose! » – Alphonse Carr –

Créativité : « Supposez que vous supprimiez la pesanteur, les avalanches remonteraient-elles les pentes ? » – Jean Tardieu –

Droit à l’erreur : « Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles ». – Paul Valéry –

Raisonnements logiques socratiens :
« Tous les chats sont mortels,
Or, Socrate est mortel,
Donc Socrate est un chat.  » – Eugène Ionesco –

A lire à 17H45 : « L’avenir contient de grandes occasions. Il révèle aussi des pièges. Le problème sera d’éviter les pièges, de saisir les occasions et de rentrer chez soi pour six heures. » – Woody Allen –

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.