Et si on faisait une pause absurde ?

Pour les plus de 200 000 personnes qui ont consciencieusement gribouillé les Cahiers de Claire Faÿ afin de tuer l’ennui au bureau, je propose en complément une pause “absurde”.Je vous livre aujourd’hui quelques perles (issues de l’opus “Le meilleur de l’absurde” – Sébastien Bailly – Mille et Une Nuits) à méditer les jours où les mots “2.0”, “alignement de la stratégie” et “entreprise orientée clients” commencent à vous donner mal au crâne. J’ai introduit des titres qui permettent de sélectionner la phrase la plus appropriée selon le contexte et l’heure de la journée :

Ecriture…de mails : “Relis-toi sept fois avant d’écrire” – Alain Bosquet –A lire avant de rédiger les conclusions d’une étude quantitative : “Il ressort d’une statistique (encore une) que chaque famille japonaise a, en moyenne, 1,92 enfant. Soit un enfant normal, et un autre, un peu plus petit, le cadet probablement.” – Pierre Desproges –

Innovation de rupture : “tout le monde savait que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l’a fait.” – Marcel Pagnol –

Accompagnement du Changement : “Plus ça change, plus c’est la même chose!” – Alphonse Carr –

Créativité : “Supposez que vous supprimiez la pesanteur, les avalanches remonteraient-elles les pentes ?” – Jean Tardieu –

Droit à l’erreur : “Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles”. – Paul Valéry –

Raisonnements logiques socratiens :
“Tous les chats sont mortels,
Or, Socrate est mortel,
Donc Socrate est un chat. ” – Eugène Ionesco –

A lire à 17H45 : “L’avenir contient de grandes occasions. Il révèle aussi des pièges. Le problème sera d’éviter les pièges, de saisir les occasions et de rentrer chez soi pour six heures.” – Woody Allen –

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.