Haimer

Haimer (verbe transitif) : Sentiment actuellement éprouvé par le consommateur vis-à-vis des marques.

Historiquement : Si Amour et Haine s’enchaînaient chronologiquement, la convergence (chère à l’univers du multimedia) et le livre de Naomi Klein « No Logo » ont aussi modifié la donne dans le domaine de sentiments. La simultanéité est devenue bien réelle.

Concrètement, haimer se traduit par des comportements extrêmes : ici un consommateur capable de faire une semaine de queue pour s’acheter l’iPhone d’Apple, là, un autre boycottant Danone quand il ferme une usine LU.
Un faux pas et celle qui était considérée comme une LoveMark rejoint le No Mark’s Land !

Hamours épistolaires : L’ère du « Consumer is the boss », selon Procter & Gamble, est venue et a fait naître une véritable relation passionnelle. Pour mieux comprendre, jetez un coup d’oeil sur la liste des 200 LoveMarks et surtout sur les commentaires Apple (classée n°4), Diesel (qui, après les jeans, vient de lancer un vin du même nom) et IKEA.

Et vous ? Vous aimeriez que vos produits ne soient pas uniquement achetés mais haimés ? Ca marche comme dans les sentiments : soyez sincère, imaginatif, drôle, impertinent ou innovant ! Reprenez la liste des LoveMarks et vous verrez que c’est forcément l’un de ces critères qui a su toucher le coeur du consommateur !

Comments

  • reply
    Henri
    12 juillet 2007

    Quelle bonne idée ! Dans le même esprit, la confiance d’un client envers une marque, qui a mis des années à s’établir et se consolider, peut exploser en quelques secondes d’inattention…
    Henri K

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.