InnovaCtionnaire 2019 : 26 idées pour renverser le futur

En 2018, nous avons beaucoup entendu parler de savoir si l’IA (intelligence artificielle) allait nous tuer ou non. Je crois que l’intelligence artificielle nous aidera si nous comprenons que cela peut nous rendre meilleurs pour être humains. Premièrement, nous pouvons devenir de meilleurs êtres humains si nous prenons un temps de recule et réfléchissons à la raison pour laquelle nous avons besoin de l’IA et à la façon de l’utiliser.
Cette recommandation peut sembler évidente, mais l’accélération à laquelle nous sommes tous confrontés, nous pousse souvent à choisir la dernière idée, le dernier concept ou la dernière technologie « flambant neuve » pour rester pertinent.
Deuxièmement, nous sommes entrés dans une nouvelle ère. Une ère qui nécessite de résoudre des problèmes que nous n’avons jamais vus et d’explorer des solutions que nous n’avons jamais créées. L’intelligence artificielle peut faire partie de ces nouvelles solutions dont nous avons un besoin urgent. Cependant, la véritable raison pour laquelle nous ne sommes pas en mesure d’envisager de nouvelles façons de prospérer dans ce monde complexe est le manque d’imagination.

Même si les collaborateurs dans les entreprises sont désormais autorisés à “échouer rapidement pour apprendre vite”, ils manquent un point crucial et ne s’attaquent pas à l’angle mort : nous avons besoin de plus d’imagination, de plus grands rêves qui deviennent réalité.

C’est précisément ce que j’ai remarqué dans les entreprises : le problème n’est pas de manquer de personnes talentueuses capables de repenser la façon de faire face à notre monde chaotique, c’est un manque d’imagination. Je ne parle pas de “l’imagination comme d’habitude” liée à des séances de brainstorming, telles qu’elles pourraient vous venir à l’esprit.

J’appelle « l’imagination en tant que nouvelle pensée radicale et expérience de transformation pour soi-même ou les entreprises», en d’autres termes, le moment est venu d’accepter le fait que les rêves et la sérendipité peuvent nous aider à prototyper l’avenir et la prochaine et meilleure version de nos entreprises.

Je suis fermement convaincue que 2019 et les années à venir vous nous obliger à renouveler notre imagination et à trouver notre Imagination Augmentée. C’est le seul moyen de prospérer, de résonner et d’identifier notre pertinence radicale dans un monde axé sur la technologie et de nous aider ainsi réellement à « confirmer notre humanité » face à l’Intelligence Artificielle.

C’est l’intuition transformante que nous avons eue avec mon ami philosophe Mathieu Frackowiak et que nous avons formalisée comme une non-méthode, le RX-THINKING© .

Le RX-THINKING© ou eXpérience Radicale de la pensée, est une non-méthode de transformation organisationnelle pour un monde post-normal, inspirée de la relecture contemporaine du conte Alice au Pays des Merveilles. Dans quelques jours, le site www.rx-thinking.com sera en ligne et je vous invite à aller y perdre un peu de temps pour en savoir plus 😉

Cet innovaCtionnaire 2019 sera évidemment fortement influencé par la Redécouverte d’Alice (au Pays des Merveilles), sera écrit au fil de l’eau et sera classé dans le désordre, une sorte de clin d’oeil pour sortir de l’illusion du contrôle et s’habituer à la nouvelle logique du désordre, à laquelle nous sommes désormais tous confrontés.

Il est/sera constitué de petites histoires courtes réelles ou inspirées de différents univers. Chaque fois nous cherchons les portes pour donner envie, créer de nouveaux déclics pour innover.

Il se nourrit de nos valeurs et de notre approche innovation : la mixologie, la simplicité comme forme d’élégance et le penser fou pour innover !

A très vite…

Comments

  • Avatar
    reply
    Laurent Cachalou
    22 avril 2019

    Bonjour Marianne,
    j’ai hâte de voir ce nouveau site et de découvrir comment vous utilisez la parabole d’Alice aux pays des merveilles.
    A bientôt,
    Laurent du blog Innover Malin

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.