La boîte à erreurs, le nouveau pendant de la boîte à idées !

Ses erreurs, on n’aime pas trop les claironner en général , qu’elles soient d’ordre privé ou professionnel. Preuve d’un égarement du jugement à un instant donné, on préfère – comme les moutons de poussière – les ranger sous le tapis.

Mais l’idée commence à faire son chemin – fortement influencée par la philosophie de Toyota et du principe d’amélioration permanente.

Savoir reconnaître ses erreurs, écouter celles des autres, les analyser pour ne plus les reproduire s’impose comme un comportement modèle pour atteindre le succès.

Tel est l’objectif du nouveau site, The Mistake Bank, lancé par John Cardell (un bloggeur qui en avait lourd sur la conscience ?). Il s’agit d’une sorte de grand confessionnal à Web ouvert, où tout un chacun peut profiter des erreurs des autres et faire partager les siennes.
Pas de voyeurisme néanmoins, puisqu’il vous faudra vous inscrire pour consulter ou alimenter les thématiques qui vous intéressent.

C’est tout simplement une excellente idée…il y a fort à parier qu’après l’épidémie de boîte à idées dans les entreprises, son pendant (la boîte à erreurs) soit tout aussi bénéfique pour le futur de celles-ci !

A bonne entreprise apprenante, salut !

Source : ning blog.

Comments

  • Avatar
    reply
    John Caddell
    23 juin 2008

    Bonjour, Marianne,

    Merci a discuter The Mistake Bank a votre blog. J’espere que votre liseurs visiter le site. On peut apprendre beaucoup d’erreurs.

    (J’ai suivi des etudes de Francais il y a trente ans. Donc, je sais la langue tres mediocrement!)

    John

  • Avatar
    reply
    liznogood
    24 juin 2008

    Bonjour Marianne,

    Merci pour toutes les infos précieuses que vous faites partager à vos lecteur.
    Votre vision des choses est en effet, différente, et selon moi, une des plus stimulantes de la blogosphère !
    Continuez,
    vous me plaisez 🙂

  • Avatar
    reply
    Les Idées qui Parlent
    24 juin 2008

    Merci à vous pour votre fidélité !
    A bientôt. Marianne

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.