La course aux tendances

« Si tu ne sais pas où aller alors le chemin que tu choisis est sans importance. » Lewis Caroll – Alice au pays des merveilles.
Se doter d’une vision pour conquérir l’avenir est devenu vital pour une entreprise (quelle que soit sa taille) : cette vision sert en effet de cap dans un contexte de changement accéléré mais elle doit aussi évoluer avec les changements qui adviennent.
La vision se construit via une analyse interne et externe. Or c’est souvent l’analyse externe qui pose problème car le futur est, en partie, incertain. Pour réduire cette incertitude, la détection et l’analyse des tendances sont devenus des sortes de « garde-fous » que toutes les entreprises s’arrachent…à juste titre ou pas comme nous allons le voir.

Ci-dessous, l’exemple d’Apple qui permet de mettre en évidence les liens entre Vision / Capacité à anticiper le futur / Axes stratégiques associés.
Mais en matière de tendances, on trouve un peu de tout sur le marché : du sérieux au moins sérieux (tendanceur-bluffeur qui veut faire de toute nouveauté une tendance) en passant par le trop sérieux (prévisionniste abscons).
Le principe consiste à détecter des vraies tendances de fond et surtout à les adapter vraiment à sa propre identité d’entreprise. Pour vous faire une idée, jeter un coup d’oeil sur la petite méthodologie en 5 étapes de Trendwatching.
Donc tout le monde court après les tendances. Pendant que certains , comme Zara, court après le temps pour rester les plus innovants et les plus performants de leur secteur.

Comment Zara bat-il tous les records de profitabilité et de chiffre d’affaires dans son domaine ? La réponse : des cycles de développement ultra courts ( 2 semaines au lieu de 3 mois pour ses concurrents) grâce à l’utilisation de la technologie et à l’automatisation des process design, production et distribution.

Pas tendances alors Zara ? Si, Zara les suit. Les designers Zara se font une idée globale (macro tendances : style, matière) en assistant aux principaux shows de la mode. Ils rédigent des cahiers d’orientation créatives qui sont adaptés au jour le jour en fonction des remontées d’informations marchés.

Comment peuvent-ils se permettre de proposer uniquement des vêtements « dans l’air du temps » ? Comme vu précédemment dans « Comment innover en répondant aux attentes réelles des consommateurs« , Zara a choisi d’asseoir son business model sur deux atouts principaux : le choix avec la rapidité de renouvellement des collections et les coûts attractifs. Zara considère qu’il suffit d’être en phase avec les tendances du marché pour que l’offre soit jugée satisfaisante/attractive par le consommateur. Leur rapidité de mise sur le marché leur permet donc d’être à la fois « suiveurs » en matière de mode et perçus comme « à la mode » par leurs clients.

Et vous ? Quelle est votre vision à « contre-tendances » ?

Comments

  • reply
    Mickael Guillois
    4 septembre 2007

    Pour moi être tendance, c’est déjà lire ton blog ! Bravo, je découvre et j’aime bien. Très riche. Je te mets dans mes favoris. NB : Faut absolument que tu renseignes ton Profil…

  • reply
    Les Idées qui Parlent
    5 septembre 2007

    Merci Mickael pour tes conseils. J’ai également visité ton site : c’est passionnant ton job dis-moi et ton blog est très intéressant !

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.