Pensez putiputi pour vous différencier

Le putiputi c’est un nouveau produit incroyable ! De ces nouveaux produits qui laissent rarement indifférents. Vous allez soit penser : “qu’est-ce qu’ils ne vont pas inventer ?” ou “c’est génial”.
Le putiputi s’adresse tout d’abord aux maniaques du papier-bulle qui protège les plis que vous recevez. Que font précisément ces maniaques ? Ils s’empressent de faire éclater les bulles.
Le PutiPuti répond à ce comportement un peu compulsif : il s’agit d’un simulateur “d’éclatage de bulles” avec une caractéristique : vous pouvez choisir le son que vous souhaitez entendre après avoir éclaté virtuellement la bulle (100 possibilités). La question qu’on peut néanmoins se poser : a-t-on le même sentiment d’accomplissement qu’avec le vrai papier-bulle ?
J’attends vos retours d’expériences.

En attendant, voilà pourquoi ce produit est intéressant : il s’adresse à des personnes ayant un comportement compulsif : faire éclater les bulles dans ce cas. Mais réflechissez et vous verrez que d’autres comportements de ce type (pas toujours très avouables) existent… Je n’en cite que quelques uns :

  • Ceux qui n’aiment que les croûtons de pain.
    (Si vous connaissez un boulanger qui vend uniquement les croûtons, merci de faire passer l’adresse).
  • Ceux qui ne peuvent s’empêcher de dessiner pendant les réunions. (Claire Faÿ a pensé à eux en lançant un objet littéraire non identifié pour transformer l’ennui en énergie positive. En attendant, 100 000 exemplaires ont été vendus, presque le Goncourt, et il culmine en tête des ventes).
  • Ceux qui se dépêchent de contrôler le montant de leurs courses.
  • Ceux qui revérifient 15 fois s’ils ont bien tout éteint avant de partir de chez eux etc…

Ces petits exemples, a priori à la marge, montrent que si vous trouvez sur quoi porte la compulsion de vos clients, vous avez votre nouvelle idée de service ou produit…et la fidélité quasi assurée de vos clients.

Prenons un exemple putiputi dans l’industrie : imaginons que vous vendiez des pièces moulées (par injection plastique). Vous informez votre client du suivi avec envoi de pièces de contrôle etc… Ca c’est le schéma classique. Maintenant, la plupart des gens ne croient que ce qu’ils voient. Si vous installiez une ou deux caméras dans votre usine pour filmer les étapes décisives (ce que vous avez déjà peut être pour votre propre suivi), que vous coûte-t-il de proposer la mise en ligne de ces images sur l’ordinateur de votre client ? Pas grand chose et lui, il est vraiment rassuré.

Autre exemple putiputi dans les services : vous avez fait votre proposition commerciale pour une formation de langues pour 20 personnes en présentiel. Préparez une proposition classique en pdf et une proposition sous Excel avec les alternatives possibles. Pourquoi ? Quand votre client va recevoir votre proposition, un de vos concurrents lui aura peut-être parlé de e-learning. Mettez l’ensemble et les calculs pour réaliser les amortissements ou les dégressifs selon le nombre de personnes formées ou la technique de formation choisie. Cela vous demande plus de travail ? La première fois oui, mais il y a de grandes chances pour que votre client vous en soit reconnaissant : vous lui faites gagner du temps, il peut faire son ROI. Avec vous, c’est clair.

Le conseil de ce vendredi, pensez putiputi !

 

Comments

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.